Qu’est-ce qui crée les relations toxiques et comment y remédier.

Temps de lecture : 6 minutes

Comment savoir ce qui crée une relation toxique ?

 

Relation toxique BAM le mot est lâché ! Il y a tellement de choses à dire sur le sujet qu’il y aura deux parties. Saches que je me permets aussi de prendre des raccourcis pour la compréhension du bazar, et bien sûr qu’il y a plein de paramètres différents au cas par cas également. 

Toxique rime avec poison, avec nocif ! Et oui, parfois tu es dans des relations toxiques sans même le savoir, parce que tu penses que ce que tu vis est normal. Je vais surtout parler de ce qui rend toxique une relation. Car une relation n’est pas toxique de base, elle l’est rendue par les personnes qui y participent.

D’ailleurs la plupart des histoires d’amour du cinéma, littérature et chanson de rupture ne parlent pas d’amour (je vais utiliser le mot « amour » au sens large dans cet article, pour faire plus simple, et ne pas rentrer dans les détails des différences entre attachement, passion, sentiment amoureux etc).

La plupart des gens restent dans des relations « parce qu’ils s’aiment », alors que l’amour ne devrait pas être la composante essentielle d’une relation. On peut très bien aimer quelqu’un qui est nocif pour soi.

Ce n’est pas parce que l’on aime quelqu’un que l’on doit être avec.

Roméo et Juliette nous montre bien les conséquences négatives créées lorsque l’amour est mis au rang de Graal (ils crèvent littéralement pour l’autre ces cons) et le dernier film que j’ai vu est Phantom Thread (je ne vais pas te spoiler le film, mais le poison y est bien présent aussi).

Saches que je vais parler dans cet article de relations toxiques au sens « nocives » pour deux personnes qui s’aiment, je ne vais pas parler ici d’emprise.

A quoi ça ressemble des relations toxiques ? Et bien ça peut donner ce genre de situation :

– Avoir l’impression que les gens profitent de toi ou manipulent tes émotions pour leur propre profit.

– L’impression de devoir constamment « sauver » des proches et devoir régler leurs problèmes tout le temps.

– Tu te retrouves souvent coincé au milieu de drames et débats inutiles.

– Tu t’investis trop émotionnellement dans une relation alors que tu connais la personne depuis une semaine.

– Tes relations sont des montagnes russes émotionnelles, un jour c’est le meilleur truc de ta vie, le lendemain, le pire que t’as jamais vécu. Et tu alternes séparation/réconciliation en permanence.

– Tu te défends sur des choses qui ne dépendent pas de toi.

Bref pour commencer, les relations ne se terminent pas parce que deux personnes se sont fait quelque chose de mal. Elles se terminent parce que deux personnes sont quelque chose qui ne va pas l’une pour l’autre.

Oui car la première chose à faire c’est de prendre conscience que dans une relation vous êtes DEUX !
Donc si tu es dans une relation toxique c’est que tu participes aussi à cette relation toxique. Il n’y a pas « le gentil non toxique » et « le méchant toxique » dans une relation, vous êtes tous les deux toxiques l’un pour l’autre sans forcément en avoir conscience.

Le but de cet article est d’apprendre à repérer les indices qui génèrent ces relations toxiques.

En fait, ce qui créer une relation toxique vient toujours de ce que les personnes croient inconsciemment sur les relations et l’amour ainsi qu’un manque de limites claires et nets de chaque personne dans la relation.

Je vais te partager dans cette série de 2 articles, 2 éléments qui créer des relations toxiques :

-Une sphère personnelle floue et faible chez chacune des personnes.
-Des conditions dans la relation.

Une relation est souvent toxique s’il y a au moins UN de ces deux élément présent.

relation toxique

1 er élément :
Une sphère personnelle floue et faible.

Tout d’abord c’est quoi une sphère personnelle ?

Imagine une sphère personnelle, cette sphère ne concerne que toi et uniquement toi. Dedans il y a tes émotions, tes actions, tes règles, tes principes, tes limites personnelles. Tout ce qui se trouve dans ta sphère est de ta responsabilité.

Avoir une sphère personnelle claire, nette et précise c’est assumer la responsabilité de ses propres actions et émotions. Et donc c’est aussi NE PAS assumer la responsabilité des actions ou émotions des autres. C’est cela avoir une sphère saine.

Avoir une sphère personnelle vague et faible c’est assumer trop de responsabilités pour les émotions/actions des autres et/ou s’attendre à ce que les autres assument trop de responsabilités pour tes propres émotions/actions. C’est une sphère toxique pour toi et les autres.

Exemple de situation des personnes qui ont une sphère personnelle vague et faible (et donc toxique) :

« Désolé les amis, je ne peux pas sortir avec vous ce soir, mon conjoint/ma conjointe se met vraiment en colère quand je sors sans lui/elle. »

« J’aimerai trop déménager au Canada mais X ne me le pardonnerai jamais d’aller si loin. »

« Tu ne peux pas sortir avec tes amis sans moi, tu sais à quel point je suis jaloux, reste avec moi. »

«  On a besoin d’argent avec ta mère, est ce que tu peux aller voir ta mère lui dire que t’as envie de nous aider financièrement, mais surtout ne lui dis pas que l’idée vient de moi, dis que c’est toi qui veut ça lui fera plaisir. »

«  Je ne me sens pas bien quand tu es loin de moi, reste avec moi ! »

«  Je ferai tout pour toi pour que tu restes dans ma vie. »

Dans chaque exemple, les personnes prennent la responsabilité des actions/émotions de quelqu’un d’autre ou donnent leurs responsabilités aux autres.

Des personnes qui ont leurs sphères personnelles vagues et floues sont souvent des personnes qui cherchent (et sont) dans la fusion émotionnelle avec leur proches, en pensant que c’est ça l’amour. L’amour est élevé en une sorte de Graal pour ces personnes, et c’est ce qui rend leur relation toxique. 

C’est pour cela que la plupart des films d’amour, montrent en fait des relations où chaque personne a une sphère personnelle floue, et si elles sont floues c’est parce qu’ils pensent que pour vivre l’amour ils doivent fusionner leurs sphères. Ou plutôt, il s’agit d’un sacrifice de leur sphère personnelle pour vivre l’amour. 
Et s’il y a sacrifice des sphères personnelles de chacun, il y a relation toxique.

Car la responsabilité et les limites de chacun sont supprimées au profit de la fusion émotionnelle et de « l’amour ». Bref la fameuse phrase « ne faire plus qu’un », alors que NON vous êtes deux, bordel !
Les personnes dans les relations toxiques ne s’aiment pas. Ils aiment l’idée, le fantasme de l’autre.

limite toxique

D’ailleurs la sphère personnelle et l’estime de soi vont de pair.

Les personnes ayant une haute estime de soi ont des limites de leur sphère personnelle claires et précises. 
Et pratiquer des limites bien définies et saines est une façon de renforcer l’estime de soi.

Alors que des limites trop floues sont presque toujours le reflet d’une faible estime de soi (et inversement).

L’estime de soi n’est pas quelque chose que tu dois rechercher en tant que tel.
Faire cela en plus d’être inutile, est toxique.

L’estime de soi est une conséquence du fait de respecter ta sphère personnelle et tes limites.
Je te renvoi vers mon article sur l’estime de soi en cliquant ICI.

Pour établir une sphère personnelle claire, il te faut développer des limites claires et précises.
Pour cela il te faut :

Désigner et fixer tes limites.

C’est plus facile à dire qu’à faire. Mais tu dois savoir ce que tu tolères ou pas dans ta vie.
Quels comportements tu acceptes ou pas. Et définir ces limites pour ta famille, ton partenaire, tes amis, tes collègues, bref n’importe qui.

Décider des conséquences si quelqu’un enfreint l’une de tes limites personnelles.

Car si tu n’y pense pas en amont, il sera difficile de penser à quelles devraient être les conséquences une fois que cela se produira. Tu pourras être biaisé par plein de facteur (contextuel, la personne etc).
Alors penses-y d’avance.

Communiquer clairement tes limites et les conséquences.

Fais connaître tes limites. C’est encore particulièrement plus important pour les personnes les plus proches de toi. Il est probablement normal que le Jean-Michel que tu croises à la cafet’ ne connaisse pas toutes tes limites. Mais il n’est pas acceptable que ton partenaire ne sache pas quand il franchira la ligne.

Faire ce que tu dis.

Si quelqu’un dépasse tes limites, fais ce que tu as dit que tu ferais. Tu peux être ferme et compatissant en même temps.

 

Mais apprend aussi à discerner tes limites des compromis dans les relations. Les limites sont de l’ordre de la responsabilité des actions et émotions de chacun.

Si un proche veut que tu fasses un truc que tu ne veux pas faire, fais-le seulement parce que tu le veux !
Et pas parce que tu te sens obligé ou que tu crains les conséquences de ne pas le faire.

Cela revient au fait que les actes d’affection et d’intérêt ne sont valables que s’ils sont accomplis sans attente . Il peut être difficile pour les gens de reconnaître s’ils font quelque chose par obligation perçue ou par sacrifice volontaire.

Voici le test intéressant, demande-toi  : « Si j’arrêtais de faire X, comment la relation changerait ? ».
Si tu as vraiment peur des changements, c’est mauvais signe.

Si les conséquences sont désagréables mais que tu sens que tu peux arrêter d’effectuer l’action sans te sentir très différent, alors c’est bon signe.

Conclusion de la première partie :

Tu l’auras compris, les relations toxiques sont souvent des personnes qui ne s’aiment pas pour la personne qu’elles sont, mais qui s’aiment plutôt dans l’espoir que leurs sentiments mutuels combleront un vide beaucoup trop vide, en plaçant « l’amour » au dessus de tout. Les relations toxiques viennent souvent d’un manque de responsabilité (limites personnelles floues).

Avoir une sphère personnelle saine se travaille, et c’est un partie du travail que je propose dans mon accompagnement évolution personnelle sur 5 mois, dont tu peux retrouver le programme en CLIQUANT ICI.

Dans la deuxième partie, je vais te parler des relations conditionnelles et pourquoi c’est toxique, tu peux retrouver cette deuxième partie en CLIQUANT ICI.

0

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.